Informations générales

Soutenir les projets d'innovation et de développement des entreprises de la presse dont les projets, individuels ou collectifs, se rapportent à une publication imprimée ou à une agence de presse ou à un service de presse en ligne.

Conditions particulières

Entreprises de presse  :
- Services de presse en ligne,
- Publications imprimées,
- Agences de presse.

Ne sont pas éligibles, les projets des services de presse en ligne, des agences de presse et des entreprises de presse lorsque des crédits publics assurent une part déterminante du financement de ces derniers.

Dépenses éligibles

1 - Dépenses d'immobilisations :

* Investissements incorporels ;
* Investissements immatériels ;
* Investissements corporels ;
* Opérations permettant la production de contenus numériques ou la numérisation des contenus ;
* Travaux immobiliers directement liés au projet.

2 - Dépenses d'exploitation :

* Dépenses de location au titre des cinq premières années ;
* Études, actions de recherche et développement et de conseil,
* Actions de formation professionnelle et autres dépenses externes directement liées au projet ;
* Études ou sondages réalisés en vue de préparer l'investissement ;
* Actions de promotion ;
* Dépenses de salaires directement afférentes à des tâches de développement informatique ou à des investissements permettant à la mise à disposition de contenus numériques, et pour les seuls pays francophones où l'accès à la presse française est limité par le niveau de vie, les actions tendant au développement de la presse française à l'étranger.

Aide apportée

- Les aides accordées au titre du fonds prennent la forme de subventions et d’avances remboursables.
- L’éditeur peut demander à bénéficier d’une subvention, d’une avance remboursable ou d’une aide composée d’une subvention et d’une avance remboursable.
  •  Projets individuels :
- La subvention accordée est plafonnée à 40 % des dépenses éligibles. La demande d'avance remboursable est plafonnée à 50 % ;
- Le montant de l'aide susceptible d'être accordé à un projet éligible de publication ou de service de presse en ligne est plafonné à 1,5 million d'euros par projet ;
- Le montant de l'aide susceptible d'être accordé à un projet d'une agence de presse est plafonné à 450 000 euros.
- Le total des aides attribuées au cours d'une même année à une même société éditrice ne peut être supérieur à 10 % du montant de la dotation du fonds.
- Le total des aides attribuées au cours d'une même année à une société, à ses filiales sociétés éditrices et aux sociétés éditrices qu'elle contrôle ne peut être supérieur à 15 % du montant de la dotation du fonds.

Cas particulier :
* pour les projets représentant une innovation pour le secteur ;
* pour les projets présentés pour les publications ayant bénéficié, l’année précédant la demande, de l’aide aux publications nationales d’information politique et générale à faibles ressources publicitaires  ;
* pour les projets présentés pour les publications ayant bénéficié, l’année précédant la demande, de l’aide aux quotidiens régionaux, départementaux et locaux d’information politique et générale à faibles ressources de petites annonces ;
* pour les projets présentés par les PME occupant moins de 25 personnes.
- Montant de la subvention accordée :  60 % maximum des dépenses éligibles.
- Montant de l'avance accordée : 70 % maximum des dépenses éligibles.

Pour les PME occupant moins de 25 personnes et dont la date d’enregistrement remonte à moins de trois ans au moment du dépôt du dossier complet de demande de subvention ou d’avance :
- Montant de la subvention accordée : 70 % maximum des dépenses éligibles,
- Montant de l’avance accordée : 80 % maximum des dépenses éligibles.

  • Projets collectifs

Un projet collectif doit être soutenu par trois entreprises éligibles ou deux entreprises éligibles si elles sont implantées en outre-mer.

Le montant de la subvention accordée est fixé à 60 % maximum des dépenses éligibles et le montant de l’avance accordée est fixé à 70 % maximum des dépenses éligibles.

Le montant de la subvention susceptible d’être accordée est plafonné à la somme de 1 million d’euros pour chacune des entreprises éditrices participant à un projet collectif. Ce montant est fixé à 300 000 euros par agence participant à un projet collectif.

L’aide attribuée à un projet collectif ne peut être supérieure à 20 % du montant de la dotation du Fonds.

Pour les projets :
- > 75 000 €  : les décisions d’attribution sont prises après avis d’un comité d’orientation où sont représentées les éditeurs de presse et les administrations publiques.
- < 75 000 € (procédure simplifiée) : les projets sont soumis à une procédure d’examen spécifique. La direction générale des médias et des industries culturelles instruit les dossiers, statue sur les demandes et établit la convention.
Type d'aide

Subvention

Organisme

Ministère de la Culture

Montant total

Voir avec l'organisme

Départements concernés