Informations générales

Cet appel concerne  les solutions d’optimisation des réseaux énergétiques (électrique, chaleur, froid, gaz). A ce titre, il vise à promouvoir le développement de solutions innovantes de gestion et de régulation de ces réseaux, de leurs composants, des données qui en sont issues, ainsi que des éventuelles interactions et interfaces entre eux ou avec les sources de production en amont et les usages en aval par tous types de consommateurs.

L'édition 2019 est terminée.

Conditions particulières

- Entreprises ;
- Organismes de recherche.

Les bénéficiaires devront s'organiser en consortium (5 partenaires maximum).

La participation de partenaires territoriaux, en charge de la planification énergétique et/ou de l’aménagement du territoire est particulièrement attendue (exemples : syndicat d’énergie, collectivité territoriale, autorités organisatrices, bailleurs).
 

Solutions permettant de :
- faciliter l’insertion de la production distribuée, à partir de ressources renouvelables ;
- limiter le recours à des moyens de production fortement émetteurs en CO2, tout en garantissant l’équilibre offre-demande en cas d’indisponibilité des ressources variables, et en limitant la congestion et les investissements dans de nouvelles infrastructures ;
- anticiper l’évolution de l’environnement des réseaux (automatisation des réseaux de distribution, déploiement des compteurs communicants, introduction des nouvelles technologies de l’information et de la communication, émergence des bâtiments et territoires à énergie positive, nouvelles formes de mobilité, etc.). 

Le présent appel attend particulièrement des projets visant des marchés à l’export et dans les territoires insulaires. En ce sens, sous réserve de création de valeur significative sur le territoire national, les démonstrateurs pourront être localisés dans des pays tiers.

Priorités thématiques :
- Réseau électrique ;
- Réseau de gaz ;
- Réseaux de chaleur et de froid ;
- Interaction entre réseaux.

Le coût total du projet devra être de 2 millions d’euros minimum.

Aide apportée

Subvention ou avance remboursable dont le montant dépendra du type de bénéficiaire et du type de projet.

Aucune aide de moins de 200 000 € ne sera attribuée à un partenaire de type Grande Entreprise.

Type d'aide

Subvention

Organisme

ADEME

Montant total

Voir avec l'organisme

Départements concernés