Skip to content

Prérequis pour lever correctement

” Lever des fonds ne peut être abordé à la légère. Une importante préparation mentale, d’analyse de vos besoins de financement et de réflexion sur les outils nécessaires pour être efficient dans votre travail de tous les jours.”

Lever des fonds ne peut être abordé à la légère. Une importante préparation mentale, d’analyse de vos besoins de financement et de réflexion sur les outils nécessaires pour être efficient dans votre travail de tous les jours. Cette tache est dense, chronophage et surtout vous pousse à être au top de vos capacités intellectuelles et relationnelles. Se préparer mentalement en s’inspirant des autres

Choix des acteurs

Pour un investisseur classique, recevoir des business plans de start-up souhaitant se faire financer constitue son quotidien. Dans les milliers d’emails qu’il reçoit chaque année son tri est rarement rationnel. Il va garder les business model qui lui plaise ou les entreprises avec lesquelles il a déjà travaillé ou encore avec des secteurs avec lesquels il est familier. C’est donc à vous de vous renseigner ou faire appel à des spécialistes connaissant les investisseurs de la place et leurs manières d’investir.

De plus il faut rappeler que la grande majorité des deals ne se réalisent pas par de l’envoi d’emails à froid mais par de la recommandation et de la mise en contact entre entrepreneurs et investisseurs. Il est vital de réseauter, de rentrer dans des incubateurs/accélérateur et d’aller au contact des investisseurs.

Meilleur moment et timing

Les VC sont comme tout le monde, ils prennent des vacances et ont des enfants. La France est connue pour son important nombre de jours de vacances scolaires et de jours fériés. Même si d’autres pays font mieux que notre cher pays. Il en résulte un calendrier annuel chaotique ce qui rend difficile l’identification du bon timing pour réaliser une levée de fond. Malgré tout, les deux mois les plus prometteurs pour commencer à rechercher des investisseurs sont  le mois de septembre et le mois de janvier. Tout deux offrent un répit de quelques mois dans la valse incessante des vacances de Toussaint, Noël et vacances d’été. Ne tentez donc aucune levée de fond au mois de juin ou de décembre. Lever des fonds prend entre 6 mois (si tout se passe bien) et 9 mois (si les choses se gâtent)

Par rapport à la gestion de votre entreprise, le meilleur timing pour effectuer cette levée de fond s’inscrit entre le moment  où votre produit est rentré en adéquation avec votre marché (product market fit) et où la croissance commence à décoller. Avant cela un investisseur ne sera pas intéressé et il faudra se tourner vers d’autres sources de financement (love money, business angel etc …)

De quelle manière réaliser sa levée de fond

Il faut aborder la levée de fond avec beaucoup d’ouverture d’esprit quand on est une start-up. Lorsque vous arrivez à décrocher un rendez-vous avec un investisseur dites-vous que c’est une chance (un investisseur n’a que très peu de temps à consacrer lorsqu’il a déjà un portefeuille de start-ups déjà bien fourni). Ce premier entretien doit être un moment de découverte mutuelle bien plus que de calcul de la valorisation de votre entreprise avant la levée de fond ou même du montant de cette dernière.Anticiper ses besoins et leurs mises en place pour les surmonter.

Evaluation des besoins financiers

Lever des fonds relève de l’art et non de la technique. Une entreprise sans business model solide qui n’a fait pas ses preuves sur le long terme ne peut prétendre à une valorisation élevée. C’est donc à vous de vous adapter pour présenter le meilleur de vous-même. C’est à vous d’utiliser ces fonds de la plus efficience des manières. Il faut être simple et radin dans l’utilisation de cette levée de fond. Investissez dans des imputs à fort retour sur investissement que vous ne maitrisez pas (accélérer le développement technologique de votre solution, développer votre chaîne de valeur et tous les éléments qui permettront de rendre votre proposition de valeur plus impactante).

Objectifs

C’est à vous d’argumenter grâce à votre vision que vous avez de votre marché. Ayez des métrics à votre disposition pour montrer la robustesse de vos objectifs. Pour de nombreuses start-ups notamment en B2B, la levée de fond n’est pas une obligation. OVH hébergeur d’infrastructures cloud a longtemps financé sa croissance par de l’autofinancement et l’endettement. Ce n’est que récemment qu’il vient de lever 250 millions auprès deux fonds d’investissements américains, principalement pour financer sa croissance aux Etats-Unis (KKR TowerBrook.

La levée de fond doit être envisagée lorsque l’on a besoin d’un accélérateur de croissance et de technologie. Si cette idée d’hypercroissance n’est pas l’objectif principal de la levée il faut mieux laisser de côté cela et se concentrer à améliorer ses metrics pour revenir par la suite plus fort.

Cartographie par montant et type de fonds demandés des différents acteurs à contacter

On peut découper vos besoins de financement en 4 grandes catégories en fonction de la maturité de votre start-up :

–        La love money (entourage, famille, amis, crowdfunding)

–        Le business angel (premiers investisseurs s’engagent sur de petites sommes d’argent)

–        Les fonds d’amorçage (fonds prétend des dizaines ou des centaines de milliers d’euros

–        Le capital risque (investissant plusieurs millions d’euros si vous montrent tous les signes de votre hyper croissance future)

Les outils pouvant vous aidez dans votre projet de levée de fond.

·   Deck de Slides

Le pitch deck est est le business plan de l’entrepreneur et de sa start-up. Avec un format court entre 10 et 15 slides il doit aller droit au but, être synthétique et avoir la capacité de répondre à toutes questions que pourrait poser un investisseur. Cela peut-être sur votre marché potentiel, vos ressources, vos metrics etc …

·   Email d’envoi avec prise de contact

Bien que la grande majorité des levées de fond se réalisent grâce à la présentation entre investisseurs et entrepreneurs grâce à un tiers de confiance. Il ne faut pas négliger l’envoi d’email ou de toute autre forme de prise de contact. Soyez clair et concis en demandant une rencontre en tête en agrémentant cet email de votre pitch mais jamais de votre deck de slides.

A chaque fin de rendez-vous, essayez de retranscrire les questions et réponses afin d’évaluer ce qui a marché (ou pas)  dans votre discours et d’améliorer votre discours perpétuellement.

·   Un google sheet pour gérer votre relation avec vos investisseurs

La levée de fond est un exercice chronophage et fastidieux. Il vous faudra retranscrire toute la relation que vous avez que vos investisseurs (des premières prises de contact et des rendez-vous les succèdent).

Ce gestionnaire de la relation avec vos investisseurs peut prendre la forme d’un tableau excel avec les information suivantes. (Nom, Type d’investisseur, Contact, Email, Commentaire, Date Envoi Exec, Date Envoi BP. Date Envoi Deck, date et commentaires RDV 1. Date et commentaires RDV 2, Date et commentaires RDV 3 etc..) Il est important de laisser des traces de votre relation. Vous pouvez avec recours à un CRM de ventes (Salesforce, pipedrive, toutapp)

A ne pas faire :

–        Improviser et prendre à la légère votre levée de fond

–        Laisse les choses se faire et ne pas s’impliquer au quotidien

–        Se perdre dans une montagne de choses à réaliser

–        Tenter de lever des fonds car tout le monde le fait

Conseil pour garantir le succès de votre levée :

–        Ne donnez pas directement tous vos clients

–        Annoncez régulièrement des bonnes nouvelles

–        Lancez votre levée de fond quand vous êtes en position de force

–        Etre hyperprésent pour répondre à toutes les interrogations de vos investisseurs

Conclusion :

Ne vous y trompez pas, entreprendre une levée de fond est énergivore.  Elle vous contraindra à délaisser la direction de votre start-up et à la déléguer à une personne de confiance comme votre co-fondateur. Malgré tout le jeu en vaut la chandelle. Dans des périodes moroses de croissance faible et de conservatisme économique, lever des fonds est un moyen non négligeable d’accélérer votre croissance et de prendre de l’avance face à d’autres concurrents d’ayant pas réussi à lever.

LIVRE BLANC
L’ESSENTIEL POUR LEVER DES FONDS

Vous découvrirez dans ce livre blanc, l’essentiel à savoir pour lever des fonds quelles que soient votre maturité et vos ambitions.