Skip to content

Programme Horizon 2020 : Késako ?

” A l’instar des Programmes d’investissements d’avenir, le Programme “Horizon 2020” est le programme de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union Européenne pour la période 2014 – 2020 “.
Investir dans la recherche et l’innovation, c’est investir dans l’avenir de l’Europe. Consciente de cela, l’Union Européenne poursuivra donc cette ambition dans le cadre financier pluriannuel : 2021 – 2027. “Horizon 2020” deviendra ainsi “Horizon Europe” en 2021. Le budget sera presque 30% plus élevé (100 milliards d’euros sur 7 ans), les dispositifs seront consolidés, mais les priorités pourront évoluer.

L’UE complète ainsi les dispositifs nationaux et encourage l’esprit d’entreprise et d’innovation dans une perspective de croissance économique, notamment pour les PME pour lesquelles elle prévoit de dédier 20% du budget du programme.


C’est aussi une façon de stimuler les investissements du secteur privé dans le domaine de la science et de l’innovation, dont l’objectif est d’atteindre en 2020, 3% du P.I.B. de l’Union Européenne investi dans la R&D.

Horizon 2020, doté d’un budget de 79 milliards d’euros sur 7 ans, participe à cette stratégie en associant Recherche et Innovation et se concentre sur trois domaines clés :L’excellence scientifique (24,4 milliards d’euros)

L’excellence scientifique (24,4 milliards d’euros)

  • Recherche exploratoire financée par le Conseil européen de la recherche (ERC) : encourage la recherche exploratoire pour les chercheurs. 13 095 milliards d’euros.
  • Actions Marie Skłodowska-Curie : encourage la formation des jeunes chercheurs et des plus expérimentés. 6 162 milliards d’euros.
  • Technologies futures et émergentes (FET) : encourage le développement de nouvelles technologies à travers des projets collaboratifs et créateurs d’emplois. 2 696 milliards d’euros.
  • Infrastructure de classe mondiale : encourage la mise en commun les ressources nécessaires aux projets de grande envergure et permet aux chercheurs européens d’avoir accès à l’infrastructure la plus à la pointe de la technologie. 2 488 milliards d’euros.

La primauté industrielle (17 milliards d’euros)

  • Leadership en matière de technologies génériques et industrielles (LEIT) : encourage les technologies révolutionnaires requises pour servir l’innovation dans tous les secteurs (TIC, NMBP, KET, espace). 13 557 milliards d’euros.
  • Instrument PME : encourage les PME en évaluant la viabilité commerciale de leurs idées au stade des activités à haut risque et en les aidant à les développer. Au moins 3 milliards d’euros du volet “leadership en matière de technologies génériques et industrielles”.
  • Accès au financement des risques : permet aux entreprises de trouver des financements pour de nouvelles idées à haut risque ou leur développement. 2 842 milliards d’euros.

Les défis sociétaux (29,7 milliards d’euros)

  • L’UE a identifié sept défis prioritaires où un investissement ciblé en recherche et innovation peut avoir un réel impact positif pour le citoyen :
  • Santé et bien-être : 7 472 milliards d’euros ;
  • Sécurité alimentaire et utilisation durable des ressources biologiques : 3 851 milliards d’euros ;
  • Énergie durable : 5 931 milliards d’euros ;
  • Mobilité verte et intégrée : 6 339 milliards d’euros
  • Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières : 3,081 milliards d’euros ;
  • L’Europe dans un monde en évolution : sociétés inclusives, innovantes et réflexives : 1,309 milliards d’euros ;
  • Des sociétés sûres : protéger la liberté et la sécurité de l’Europe et de ses citoyens : 1,695 milliards d’euros.

Hormis ces trois priorités, Horizon 2020 a aussi d’autres visées :

  • Favoriser l’excellence et élargir la participation (teaming, twining et “chaires EER”) : 816 millions d’euros ;
  • La science avec et au service de la société : 462 millions d’euros ;
  • Euratom – la recherche nucléaire au service de tous les citoyens : 1,603 milliards d’euros ;
  • Institut européen d’innovation et de technologie (EIT) : encourage les liens entre recherche, innovation, enseignement supérieur et entreprises (triangle de la connaissance) au moyen de Communautés de la Connaissance et de l’Innovation (KIC). 2 400 milliards d’euros
  • Programme COST, pour la coopération européenne dans le domaine de la recherche scientifique et technique : 250 millions d’euros

Il est important de noter qu’en complément des projets collaboratifs classiques, Horizon 2020 accorde une forte importance aux :

  • partenariats public-privé (initiatives technologiques conjointes et P.P.P. contractuels)
  • partenariats public-public (ERA-NET).

D’autres programmes européens, en parallèle de Horizon 2020 existent : COSME, Eurostars, FEDER, Etc.

Chiffres clés et évolutions du programme Horizon 2020 par Jérôme Billé, Point Contact National PME H2020 – Délégué général de l’ASRC et de France Innovation.


« 2590 bénéficiaires français dont 980 PME. Sur ces 980 PME, 142 ont reçu une subvention de plus d’1 million d’euros. »


Voici, quelques éléments d’appréciation du soutien apporté par le programme Horizon 2020 (2014-2020) à des projets de R&D et d’innovation. Comme les programmes précédents, il vise essentiellement à sélectionner et co-financer en général entre 70 et 100% des projets collaboratifs qui regroupent un minimum de 3 partenaires de 3 États-membres ou associés différents.

Horizon 2020 a cependant apporté son lot de nouveautés. On peut citer notamment l’instrument PME qui marque un changement profond d’état d’esprit : une PME seule candidate à un appel à projets bottom-up, c’est-à-dire sans thématique imposée et dans une logique la science et la technologie au service de l’exploitation business. C’est une première dans l’histoire des programmes communautaires qu’il est important de souligner. Initialement comment fonctionnait le programme H2020 ? Quel type d’entreprise y participait ?

« Entre 2014 et le premier appel à projets 2019, la Commission Européenne a désigné 3397 lauréats dont 193 français sur la phase 1 (étude de faisabilité technico/économique pour un soutien de 50k€) et 1097 lauréats dont 81 français sur la phase 2 (déploiement) pour une subvention moyenne de 1,7M€. »

La Commission Européenne souhaite aller plus loin. C’est pourquoi elle a décidé de mettre en oeuvre des opérations pilote en 2019 et 2020 avec la montée en puissance du Conseil européen de l’innovation pilote (EIC) qui préfigurent un pan du futur programme Horizon Europe (2021-2027) :


Au-delà de la réorganisation d’instruments existants sous des appellations nouvelles (Pathfinder réunit FET-Open et FET Proactive ; l’accélérateur couvre l’instrument PME, et les autres actions sont Fast Track to Innovation, les Prix et les actions de support), on peut retenir deux points importants : en premier lieu, l’accélérateur/Instrument PME intègre dorénavant un accompagnement sous forme de financement mixte (intervention en subvention jusqu’à 2,5M€ pour les TRL 6 à 8 et en equity pour les activités TRL9 jusqu’à 15M€). Le pathfinder qui soutient quant à lui des projets moins matures cherchant à « développer des technologies radicalement novatrices » fera appel à des gestionnaires de portefeuille de projets. La Darpa a été source d’inspiration.

Chaque projet est différent, la large palette des financements régionaux, nationaux ou européens constitue autant d’opportunités d’obtenir un soutien à ses projets sans le dénaturer et de répondre aux contraintes des différentes étapes de vie du projet mais également de l’entreprise qui les porte. Dans tous les cas, il faut s’armer et/ou s’entourer pour réussir au mieux l’exercice du financement qu’il soit public ou privé.

LIVRE BLANC – AIDES & SUBVENTIONS

Ce Livre Blanc, principalement orienté autour de l’innovation a pour objectif de vous accompagner dans la mise en place d’une stratégie autour des financements publics, sur l’ensemble des étapes de vos projets.