Skip to content

Comment survivre dans la jungle des financements publics ?

Le parcours du financement en France s’insère dans un écosystème complexe avec beaucoup d’acteurs importants et de natures variées avec des organismes publics mais également des structures privées qui accompagnent et conseillent les entrepreneurs dans leurs projets innovants.

« Il existe autant de financements et de chemins possibles pour les obtenir que de projets/entreprises pour atteindre la rentabilité. »

Il est impératif de cibler les financements en fonction de l’état d’avancement du projet car il existe quasiment un financement pour chaque étape d’un projet. Il s’agit d’un moyen de maximiser les chances de financement ou d‘être simplement éligible.

En effet, les financements sont basés sur une logique de maturité : un financement pour une, deux ou trois phases spécifiques d’un projet. C’est pourquoi il faut mener une réflexion sur les aides et subventions en amont de la réalisation des projets.

La maturité d’un projet de R&D ou d’innovation est évaluée sur la base de l’échelle TRL (Technology Readiness Level), couramment utilisée pour les aides européennes et de plus en plus pour les aides nationales et régionales.

Cette échelle permet de qualifier le degré de maturité de la technologie envisagée et de cerner l’investissement et le temps nécessaire pour la rendre opératoire.

Lorsque le niveau de maturité est élevé et/ou l’entreprise est de grande taille, il y a de chance d’obtenir des subventions « pures », mais davantage d’avances remboursables. C’est à dire qu’en cas de succès du projet il faudra rembourser tout ou partie de l’aide perçue.

Le modèle idéal de financement correspondrait à une alternance de fonds propres, publics et privés.

Cependant, il est essentiel de voir les aides et subventions comme un complément de revenus afin d’accélérer vos activités plutôt qu’un moyen de substitution aux investissements en fonds propres. Il faut noter que les aides et subventions publiques sont souvent réservées aux entreprises présentant un caractère innovant ou technologique. Il s’agit des aides les moins risquées et les plus avantageuses dans le sens où les contreparties sont généralement minimes, si ce n’est contribuer à la croissance nationale par l’augmentation du chiffre d’affaires et la création d’emplois.

Attention : veillez à avoir un maximum de fonds propres au moment de solliciter les aides publiques, car le montant des financements publics que l’on peut obtenir ne peut dépasser le montant des fonds propres, en général.

LIVRE BLANC – AIDES & SUBVENTIONS

Ce Livre Blanc, principalement orienté autour de l’innovation a pour objectif de vous accompagner dans la mise en place d’une stratégie autour des financements publics, sur l’ensemble des étapes de vos projets.